Le loup et les sept cabris (texte 2)

Peu de temps après, quelqu'un
frappa à la porte en criant :
"Ouvrez-moi, chers enfants;
C'est votre mère et elle vous
rapporte quelque chose."
Mais les cabris avaient reconnu
la voix rauque du loup.
"Nous ne voulons pas ouvrir,
répondirent-ils, tu n'es pas notre
mère qui a la voix douce,
tandis que la tienne est rauque.
Tu es le loup."

 

fermer la fenÍtre